ACTUALITÉS

Interpellation écrite Conseil de Police
Le vendredi 4 mars 2016

Bonjour à toutes et à tous,

Je vous informe du dépôt d’une nouvelle interpellation écrite au Président et aux Membres du Collège de Police de la Zone de Police Midi sur  » les détachements, dans le cadre de la capacité hypothéquée et des mesures prises par le Gouvernement fédéral dans la crise des migrants, de personnel de la Zone de Police Midi à la Côte belge « .

En voici le texte officiel :

Question écrite de M. Alain KESTEMONT, Conseiller de Police, à Monsieur le Président et aux Membres du Collège de Police de la Zone de Police Midi sur « les détachements, dans le cadre de la capacité hypothéquée et des mesures prises par le Gouvernement fédéral dans la crise des migrants, de personnel de la Zone de Police Midi à la Côte belge »

Le Gouvernement fédéral a pris un ensemble de mesures dans le cadre de la crise des migrants actuelle. Au nombre de celles-ci figure, dans le contexte de la solidarité entre les zones de police locales du Royaume, le détachement temporaire de personnel de la Zone de Police Midi à la Côte belge.

Monsieur le Président et les Membres du Collège de Police ne sont pas censés ignorer que notre zone de police est en manque criant d’effectifs et que le principe de la capacité hypothéquée permet ou non, notamment en cas d’insuffisance de personnel, de fournir ou pas les unités demandées.

Dès lors, Monsieur le Président et les Membres du Collège de Police de la Zone de Police Midi pourraient-ils me faire savoir :

1°) – Combien très exactement de Membres du personnel de la Zone de Police Midi ont été envoyés en détachement à la côte belge dans le cadre des décisions prises par le Gouvernement fédéral dans la crise des migrants ?

2°) – Dans quel(s) service(s) ces effectifs ont-ils été pris ?

3°) – Quelles ont été les conséquences de ces détachements au niveau du service aux citoyens et notamment ces détachements ont-ils influencé le nombre des patrouilles des services d’intervention (INT) et/ou de la Brigade anti-criminalité (BAC) dans les trois communes qui composent notre zone de police ainsi que le temps de réaction aux demandes des Anderlechtois, Forestois et Saint-Gillois ?

4°) – Quelles ont été les conséquences de ces détachements quant au respect des dispositions de la Loi dite « Mammouth », notamment quant au nombre de week-end que le personnel des services de police est autorisé à prester en suivant ou au temps de repos ?

Il me revient, en effet, que nombre de nos policiers prestent plus de week-ends en suivant qu’autorisés par le législateur et ne disposent plus des heures de repos mensuelles fixées par les prescrits légaux.

5°) – Quelle est, dans le cadre des conséquences abordées au point 4°), la position de la Conseillère en Prévention et Bien-Etre au travail de la Zone de Police Midi ?

Alain Kestemont

Dans la même rubrique
DéFI demande une phase test complémentaire et de nouveaux critères d’évaluation transparents
Bois de la Cambre DéFI demande une phase test complémentaire et de nouveaux critères d’évaluation transparents
« Ne sous-estimez pas la colère et la souffrance qui irriguent ce pays aujourd’hui »
déclaration gouvernementale "Ne sous-estimez pas la colère et la souffrance qui irriguent ce pays aujourd’hui"
Opération récolte de croquettes
bien-être animal Opération récolte de croquettes
« Bruxelles est incontournable ! »
Interview de rentrée "Bruxelles est incontournable !"
Avec Antoinette Spaak, DéFI et la Belgique perdent une grande dame de la politique
disparition Avec Antoinette Spaak, DéFI et la Belgique perdent une grande dame de la politique
DéFI va investir pour vous défendre, vous rassembler et fédérer le plus possible
Fête nationale DéFI va investir pour vous défendre, vous rassembler et fédérer le plus possible